À l’ère du numérique, il importe pour une association d’être présente sur le web. En effet, la majorité des Français, 84 % pour être plus précis, ont recours à internet pour se documenter ou pour rechercher une information. Oui, mais comment ? En créant un site internet reflet de l’esprit qui l’anime. 

Tout d’abord, avec peu de moyens, un site internet qui « tourne » permet de valoriser ses projets et agrandir son domaine d’action en allégeant la charge de travail du secrétariat, des responsables d’activités, etc. Il permet, en particulier, d’assurer la communication avec les membres de l’association, les pèlerins, les hébergeants et tous les visiteurs potentiels 24h sur 24, 365 jours par an. Son utilité n’est plus à démontrer, le taux de fréquentation du site internet de Compostelle41 est aujourd’hui en moyenne de 900 connexions par mois, ce nombre devrait augmenter. Comment imaginer que le seul contact téléphonique et le mail pourraient suffire à absorber cette charge nécessitant obligatoirement disponibilité et réactivité vis-à-vis des pèlerins. 

Un site internet permet de fidéliser et fédérer une communauté autour de l’association. Détenir un site web pour son association s’avère être un excellent moyen de promotion et de démonstration de son dynamisme. Pour se faire connaitre du public, une association souvent organise des permanences ou des journées de rencontre. Hélas, ces événements sont peu fréquents. Avec un site internet, l’association est visible tous les jours de l’année. Grâce à lui, ses visiteurs, de quelques origines qu’ils soient, peuvent suivre, en toute transparence, la vie de l’association, s’informer, s’impliquer dans ses activités ou adhérer, et, éventuellement, permettre le paiement des cotisations en ligne. 

Presque tous les pèlerins utilisent aujourd’hui leur smartphone pour se guider, réserver un hébergement, obtenir une information, entrer en contact avec les associations. Le site internet optimise, en temps réel, leur connexion avec le monde réel tout en parcourant librement leur environnement. Il facilite les recherches et apporte une information fiable et immédiate à toute personne qui en a besoin. C’est un outil indispensable pour être visible, crédible et efficace. Un outil bien pratique pour centraliser les informations que l’association doit transmettre. Ce moyen de communication permet de rapprocher les hébergeants parfois isolés, les personnes marginalisées par les distances ou, celles qui loin de chez elles, sont en chemin vers Compostelle. 

L’association s’inscrit dans un mouvement collectif de développement des chemins de Compostelle, dans un esprit d’accueil de l’autre et de partage des valeurs universelles portées par les acteurs du Chemin : accueillants, hébergeants, pèlerins et membres des associations jacquaires. Aujourd’hui, notre site internet est totalement intégré dans le réseau des sites jacquaires régionaux et nationaux (CCVL, ACIR, FFACC, OTV, etc.). Cette intégration permet de faire entendre notre voix auprès des différents acteurs et intervenants du monde jacquaire (hébergeants, pèlerins, institutions régionales et fédérales) oeuvrant pour la pérennité des chemins de pèlerinage. 

Un site internet tel que celui de Compostelle41 est donc un outil indispensable pour que l’association remplisse la mission qu’elle s’est donnée en 2013, à la hauteur de l’enjeu et dans le respect de ses engagements vis-à-vis des pèlerins et du réseau Compostelle dont il est un rouage important.

L’association est un acteur majeur de la défense de l’esprit de Compostelle face à l’approche mercantile qui prend le pas aujourd’hui sur la démarche pèlerine : accueil, bénévolat, don, rencontre, partage, empathie, transmission, compréhension de l’autre, quête spirituelle, etc. Promouvoir Compostelle, c’est assurer la visibilité et la survie des accueils pèlerins, des chemins associatifs, du patrimoine jacquaire local. A mon sens, il devient urgent de défendre cet Esprit de Compostelle avant qu’il ne meurt, absorbé par les contingences du monde de demain.

Compostelle est notre but, mais notre chemin ne sera merveilleux que si nous le vivons de la plus belle manière qui soit. Nos parents ont mis leur pas dans ceux des anciens, à la recherche de la Vérité, pour que leurs enfants puissent faire de même. Dans un monde qui s’enlaidit, cherchons le beau pour le partager…

« Dis-moi à quel sanctuaire tu vas, je te dirai quel pèlerin tu es »

Patrick PIERRE